La basilique cathédrale de Saint-Denis : nécropole royale

April 7, 2016

Depuis le temps que je souhaitais visiter ce monument, c’est maintenant chose faite ! La basilique Saint-Denis fait assurément partie de mes plus belles visites de l’année et je dirais même, de mes coups de cœur patrimoniaux. C’est un lieu exceptionnel qui nous transporte à une autre époque. J’ai été subjuguée par l’architecture et les multiples détails qui la composent. L’abbé Suger fait de l’abbaye de Saint-Denis, l’une des abbayes bénédictines les plus puissantes du Moyen Âge, un chef d’œuvre à la gloire de Dieu. Ce qui m’a le plus frappé est la luminosité. Dès qu’un rayon de soleil apparaît, la basilique s’illumine de toute sa splendeur et les couleurs des vitraux se répercutent sur la pierre : magique ! Lieu de sépulture privilégiée des dynasties royales, nous pouvons y admirer plus de 70 gisants et tombeaux monumentaux !

 

Ouvrez l’œil, scrutez les détails & laissez-vous transporter... 

 CONTEXTE HISTORIQUE

 

Localisation : Saint-Denis, Seine-Saine-Denis (93)

Époque : XIIe siècle

 

 

# LES ORIGINES

L'église abbatiale a été dénommée "basilique" dès l'époque mérovingienne. Cette appellation s'applique dès le IVe siècle aux églises dont le plan reprend celui des bâtiments civils romains, souvent édifiés à l'extérieur des villes et sur la tombe d'un saint. La basilique Saint-Denis s'élève sur l'emplacement de la sépulture de saint Denis, un évêque missionnaire qui meurt sous l'autorité romaine dans la seconde partie du IIIe siècle. Sainte Geneviève, sainte patronne de la ville de Paris, fait bâtir une église sur l'emplacement de cette sépulture, qui devient alors un lieu de pèlerinage important.

 

Au VIIe siècle, Dagobert fait élever au sud de l'église une abbaye royale dont les bâtiments monastiques sont reconstruits aux XIIe et XVIIIe siècles. La basilique est choisie par Dagobert et sa famille comme lieu de sépulture. Charles Martel, en 741, y est à son tour inhumé. Saint-Denis devient le premier sanctuaire carolingien. La construction de l'église carolingienne est initiée par l'abbé Fulrad et s'achève en 775. Jusqu'au Xe siècle, cette abbaye royale va être concurrencée par d'autres nécropoles, notamment celle de Saint-Germain-des-Prés. Ce n'est qu'avec les Capétiens que son rôle de nécropole royale s'impose. La plupart des souverains y reposent, sauf quelques exceptions : Philippe Ier, Louis VII, Louis XI, Charles X et Louis-Philippe. Louis XVIII est le dernier roi à y reposer.

 

 

# UN TÉMOIGNAGE DE L'ARCHITECTURE RELIGIEUSE

La basilique Saint-Denis conserve le témoignage de l'évolution de l'architecture religieuse avec le chevet de l'abbé Suger, véritable hymne à la lumière et manifeste du nouvel art gothique, ainsi que la partie reconstruite sous Saint Louis dont le transept, destiné à accueillir les tombeaux royaux.

 

Au XIIe siècle, la basilique Saint-Denis est entièrement reconstruite par l'abbé Suger (1080/81-1151), conseiller des rois Louis VI et Louis VII. Il reconstruit la basilique selon de nouvelles techniques architecturales : la rose permet d'inonder l'édifice de lumière colorée. Il fait reconstruire sa façade et son chevet dans le style gothique naissant. Saint-Denis est l’une des abbayes bénédictines les plus puissantes du Moyen Âge, un chef d’œuvre à la gloire de Dieu, un manifeste du nouvel art gothique. Sous le règne de Saint Louis, de nouveaux travaux sont menés dans les autres parties de la basilique et notamment au niveau du transept dans le style gothique rayonnant et donnent à la basilique son aspect actuel.

 

 

# LA RÉVOLUTION & RESTAURATION DE LA BASILIQUE

La guerre de Cent Ans, les guerres de Religion et les troubles politiques contribuèrent au déclin de Saint-Denis, avant que la Révolution ne la précipite. En 1793, les révolutionnaires s'attaquèrent aux symboles de la monarchie. Les dépouilles royales sont exhumées des tombeaux et jetées dans des fosses communes. La basilique échappe à la destruction totale. 

 

En 1806, Napoléon Ier ordonne la restauration de la basilique. Les travaux se poursuivent tout au long du XIXe siècle et sont dirigés par les architectes François Debret et Eugène Viollet-le-Duc. En 1966, la basilique est élevée en cathédrale.

 

 

# LES TOMBEAUX

Lieu de mémoire dès le haut Moyen Âge, la basilique Saint-Denis est un lieu de sépulture privilégiée des dynasties royales. 42 rois, 32 reines, 63 princes et princesses ainsi que 10 grands du royaume y reposent et c'est ainsi plus de 70 gisants et tombeaux monumentaux qui s'y concentrent. La nécropole royale de la basilique s'impose comme le plus important ensemble de sculptures funéraires du XIIe au XVIe siècle.

Vous trouverez ici le plan des tombeaux que je vous conseille de consulter avant votre visite !

 

 

 LA BASILIQUE, NÉCROPOLE ROYALE

# LES VITRAUX

On entend souvent parler des vitraux de Chartres, qui sont notamment célèbres pour leurs couleurs et en particulier pour le bleu, le bleu de Chartres. Mais saviez-vous que ce bleu était déjà présent à la basilique Saint-Denis ? Il fut introduit selon le souhait de l'abbé Suger. (Merci Elsa pour l'anecdote)

 

 

 MA VISITE DE LA BASILIQUE

 

J'ai découvert la basilique cathédrale de Saint-Denis en visite libre. Un document de visite très complet est remis à l'entrée du monument et permet de comprendre l'histoire des lieux. On y trouve également un plan des monuments funéraires. Des cartels et panneaux informatifs sont également à disposition du public dans la basilique et indiquent les noms et dates des différents souverains. En parallèle, une salle d'accueil à l'extérieur du monument offre une présentation permanente sur l'histoire du lieu. On y trouve également une maquette de l'ensemble abbatial nous permettant ainsi de saisir l'évolution architecturale.

Il est également possible de visiter le monument à l'aide d'un audioguide ou encore en visite guidée : des visites commentées de la nécropole sont proposées chaque jour à 11h et 15h, et à 12h30 et 15h le dimanche.

 

Comme je vous le précisais précédemment, n'hésitez pas à imprimer avant votre visite, le plan des tombeaux afin de vous repérer plus facilement dans la basilique.

 

J'espère que cette petite visite virtuelle vous a plu. Avez-vous déjà visité ce lieu ? Qu'en pensez-vous ?

J'attends vos retours avec grande impatience !

 INFORMATIONS PRATIQUES

 

Basilique Saint-Denis

1, rue de la légion d'Honneur 93200 Saint-Denis

Renseignement : 01.48.09.83.54

 

Accès direct depuis la ligne 13 : station basilique de Saint-Denis.

 

Jours d’ouverture & horaires : Le château est ouvert toute l’année, sauf le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
• du 2 janvier au 31 mars : du lundi au samedi de 10h à 17h15 et le dimanche de 12h à 17h15
• du 1er avril au 30 septembre : du lundi au samedi de 10h à 18h15 et le dimanche de 12h à 18h15

• du 1er octobre au 31 décembre : du lundi au samedi de 10h à 17h15 et le dimanche de 12h à 17h15
Dernier accès ½ heure avant la fermeture. La basilique est fermé pendant certains offices religieux.


Tarifs : plein tarif 8,5€
Entrée du château gratuite pour les moins de 18 ans et 18-25 ans ressortissants de l’UE.

 

Basilique Saint-Denis - le CMN

Seine-Saint-Denis Tourisme

Please reload

Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube

© 2015 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

RESTONS CONNECTÉS

 

Tous droits réservés - Mentions légales

    Illustration logo - Alban Guillemois