La cité royale de Loches & son donjon

May 25, 2016

Pour cette nouvelle visite, je vous emmène dans le sud de la Touraine, à la découverte de la cité royale de Loches. J'ai y passé toute une journée lors d'un weekend ensoleillé et je peux vous assurer qu'il y a de quoi faire ! Au programme, visite de la cité avec son donjon, chef d’œuvre d'architecture militaire ; son logis royal qui fut le lieu des amours de Charles VII et Agnès Sorel mais qui a également accueilli Jeanne d'Arc ; et enfin, de la collégiale Saint-Ours. Nous pouvons dire que dans cette cité, la guerre, l'amour et la foi sont réunies !
Si vous êtes de passage à Loches, ne vous contentez pas que de la cité, profitez-en également pour flâner dans les anciennes ruelles de la ville basse, situées à deux pas : dépaysement garanti ! 

 

Pour la découverte de la cité, je vous propose une visite en deux articles. Commençons, si vous le voulez bien, avec la forteresse médiévale et son donjon !

Entrée de la cité royale

CONTEXTE HISTORIQUE

 

Localisation : Loches, Indre-et-Loire (37)

Époques : XIe - XVe siècles

Personnages emblématiques : Charles VII, Agnès Sorel, Jeanne d'Arc, Louis XI

 

 

# LA CITÉ ROYALE

La cité royale de Loches a été construite durant le Moyen-Âge. Lorsque nous arrivons à Loches, impossible de la louper ! Son donjon est nettement repérable et domine la ville. La cité est construite sur un éperon rocheux pour des raisons défensives et stratégiques, vous l'aurez compris ! La ville est ainsi protégée par une triple enceinte. Au sud, elle est renforcée par un donjon et au nord, par un logis. 

 

Au IXe siècle, avec l'aménagement de la forteresse par Charles le Chauve, Loches sera la ville la plus importante du sud de la Touraine ! Précisons qu'il existait déjà une première forteresse mais qu'elle fut détruite en 742 par Carloman et Pépin le Bref. 


Les choses bougent au XIVe siècle sous Charles V : une tour de guet (aujourd'hui tour Agnès Sorel) et la partie du centrale du logis sont édifiées. Charles VIII et Louis XII agrandiront par la suite ce logis et le complèteront par un second dont le style annonce la Renaissance. Nous passons ainsi d'un château défensif à un rendez-vous de chasse ! Si vous ouvrez l’œil, vous pouvez voir des chiens sculptés dans la pierre confirmant ainsi cet usage. 

 

Par la suite, la cité va beaucoup souffrir des guerres de Religions. La Touraine va être peu à peu délaissée par les rois de France. Pendant la Révolution française, le château sert de prison pour de nombreux suspects !

 

# LE DONJON

Débutons notre visite de la cité par le donjon dont la construction remonte à la fin du Xe siècle, lorsque Loches passe aux mains des comtes d'Anjou. Haut de 36 mètres, ce donjon est l'un des plus imposants de l'époque romane. Il fut l'un des atouts majeurs de Foulques Nerra dans ses luttes contre la maison de Blois, et plus tard, un enjeu entre les rois angevins d'Angleterre et les rois de France. Pour l'anecdote, il existe une légende qui dit que Richard Cœur de Lion s'empare de la place (son frère, Jean Sans Terre, la livre un an plus tôt à Philippe-Auguste) après un siège de... 3 heures ! 

 

Conflits incessants, Philippe-Auguste reprend la forteresse en 1205. Dès lors, la ville ne cessera d'appartenir à la couronne de France. 

 

Jusqu'au milieu du XVe siècle, le donjon sert de forteresse militaire puis de prison d'état sous Louis XI. Il le restera jusqu'en 1801, date à laquelle il devient une prison départementale (fin au XXe siècle). 

 

 

LE DONJON

 

#EXTÉRIEUR / INTÉRIEUR

Je pense qu'il est préférable de débuter la visite de la cité par le donjon, pour comprendre du mieux possible l'évolution de la cité et la façon dont elle a été constituée.

 

La forteresse se compose de plusieurs éléments dont le donjon, le pavillon d'entrée que nous voyons ci-dessous, la tour Louis XI (composée d'une salle des graffitis ou encore de la salle de la question ou de torture, au choix), le martelet qui fut construit sur un réseau complexe de souterrains et de carrières creusés ; ou encore le logis du gouverneur. La forteresse est entourée de fossés secs : larges de vint-cinq mètres et haut de vingt mètres ! 

 

L'ensemble est accessible aux visiteurs et des visites guidées sont proposées régulièrement. Il y a vraiment beaucoup de choses à voir : des cachots aux souterrains, en passant par le haut du donjon où la vue est à couper le souffle !

MA VISITE DU DONJON

 

Ce que j'apprécie particulièrement à Loches est cette richesse architecturale et historique concentrée en un même espace. Deux visites totalement différentes sur un même site : le donjon et le logis.

 

La visite du donjon, parlons-en, quelle aventure ! Comme je vous le disais, il a servi de prison à plusieurs reprises et des cachots sont donc ouverts à la visite. Très impressionnant et étrange de s'imaginer que des personnes furent emprisonnées dans les profondeurs de la forteresse. Les graffitis sont très présents dans la forteresse... Les murs recèlent de nombreux témoignages, laissés au cours des siècles par ses occupants : soldats, résidents ou encore prisonniers. Ils expriment un sentiment ou une pensée. Ouvrez l’œil lors de votre visite !

 

Un des points forts au niveau touristique de la cité de Loches est son prix : l'entrée est de 8,50€ en plein tarif qui permet d'accéder au donjon ET au logis royal. C'est assez intéressant ! À noter que la visite guidée est incluse dans le billet d'entrée et de plus, il y en a très régulièrement ! Au niveau du donjon, certaines salles sont aménagées de bornes sonores diffusant des commentaires audio. Très pratique ! De plus, un document assez complet est fourni à l'accueil : tous les éléments sont présents pour comprendre du mieux possible les lieux. 


Petit conseil après votre visite du donjon : prenez le temps d'admirer le jardin médiéval. Inspiré par des enluminures médiévales, le jardin est aménagé à l'intérieur de la forteresse où il est possible de s'y reposer. Pour les enfants, des jeux médiévaux ont été mis en place. J'ai vu de nombreuses familles s'y amuser. Assez sympathique pour faire une pause avec vos enfants.

 

J'espère que cette nouvelle excursion patrimoniale vous a plu. Je vous invite à découvrir la suite ma visite de la cité royale dans le prochain article. À très vite !

 Regardez bien, un chevalier a été gravé dans la pierre !

INFORMATIONS PRATIQUES

 

Cité Royale de Loches

37600 Loches

Renseignement : 02 47 59 01 32

 

Jours d’ouverture & horaires : Le château est ouvert toute l’année, sauf le 1er janvier, le 1er lundi de février et le 25 décembre.

• du 1er avril au 30 septembre : 9h - 19h

• du 1er octobre au 31 mars : 9h30 - 17h

Dernier accès ½ heure avant la fermeture du château. Fermé les 25 décembre et 1er janvier.

 

Tarifs : Visite du logis royal et du donjon : plein tarif 8,50€ / tarif réduit 6,50€ / gratuit pour les moins de 7 ans

 

La cité royale de Loches

Cité royale - TripAdvisor

Office de tourisme, ville de Loches

Please reload

Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube

© 2015 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

RESTONS CONNECTÉS

 

Tous droits réservés - Mentions légales

    Illustration logo - Alban Guillemois