La cité médiévale de Rocamadour

June 6, 2016

Partons dans le sud-ouest à la découverte d'un lieu incontournable : la cité de Rocamadour ! Elle doit sa notoriété à son pèlerinage et son histoire qui remonte à un millénaire. On vient ici vénérer la vierge noire et le tombeau de saint Amadour. Accrochée à un éperon rocheux et dominant la vallée de l'Alzou, cette cité est très impressionnante. Visité à de nombreuses reprises, j'ai eu l'occasion de la redécouvrir lors d'un weekend en famille passé dans le Lot. Nous avions loué une petite maison au pied du village et ce fut un réel plaisir de passer du temps dans ce lieu chargé d'histoire. 

 

Avant d'accéder à la cité, il faut emprunter une petite route de montage flanquée dans la roche : le ton est donné... À la sortie d'un virage, la cité s'offre aux regards et je dois avouer que ce spectacle est à couper le souffle : renversant ! Rocamadour accueille plus d'un million et demi de visiteurs : de nombreux fidèles viennent ici pour se recueillir. Saviez-vous qu'au Moyen Âge, Rocamadour fut le quatrième lieu de pèlerinage au monde ? Après Rome, Jérusalem et Saint-Jacques-de-Compostelle.

 La cité de Rocamadour et son sanctuaire 

CONTEXTE HISTORIQUE

 

Localisation : Rocamadour, Lot (46)

Époques : XIe - XIIe siècles

Personnages emblématiques : Henri II d'Angleterre, Blanche de Castille et Louis IX de France, saint Dominique et saint Bernard

 

 

# SAINT AMADOUR

Les origines de Rocamadour sont très anciennes et remontent aux premiers siècles de la France chrétienne. De nombreux ermites venaient s'y retirer. Une tradition raconte que l'ermite saint Amadour aurait passé de nombreuses années ici. Il aurait même élevé un autel à la sainte Vierge que saint Martial serait venu consacrer. Avant l'an mille, les pèlerins venaient déjà à Rocamadour pour prier la sainte Vierge, mais ils furent encore plus nombreux à partir du XIIe siècle.

 

En 1166, un corps parfaitement conservé est découvert à l'endroit où est maintenant érigé le sanctuaire : il est dit que c'est celui de l'ermite Amadour. La cité portera son nom ! Le corps, dans un état de conservation parfait est perçu comme un gage de sainteté. Cette découverte marque le début de nombreux miracles à Rocamadour. Des miracles qui favorisent l'attrait des fidèles. En 1172, un Livre des Miracles est écrit par un moine de la cité et rassemble les récits des 126 miracles qui ont eu lieu à Rocamadour. Notre Dame de Rocamadour guérissait les maladies, délivrait les prisonniers, sauvait les marins et protégeait aussi pendant les guerres.

 

Rocamadour se développe de manière importante : les pèlerins viennent de toute l'Europe ! En 1244, le roi Louis IX vient avec sa mère Blanche de Castille demander le bonheur pour la France. Rocamadour va s'agrandir et se développer. Une vaste basilique et des chapelles sont édifiées : cet espace prit l'allure d'une enceinte sacrée, le sanctuaire. 


 

# DU PILLAGE À LA RENAISSANCE

Au XVIe siècle, Rocamadour connaît des heures sombres : la cité est pillée. Les protestants saccagent le sanctuaire et le corps de saint Amadour est brûlé. La situation sera identique durant la Révolution française. Une fois la tourmente révolutionnaire passée, de saints prêtres vont œuvrer pour la renaissance du sanctuaire et du pèlerinage.

 

En 1836, l'abbé Caillau, en reconnaissance de sa guérison, achète l'ancienne forteresse du plateau et y construit un château destiné à l'accueil des prêtres et des pèlerins. C'est également à cette époque qu'une restauration du sanctuaire est entreprise. En 1913, le pape saint Pie X élève la plus grande église du sanctuaire au rang de basilique mineure sous le vocable de Saint-Sauveur. Aujourd'hui encore, Rocamadour reste une étape incontournable du chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle !

 

 

LA CITÉ DE ROCAMADOUR

 

# ORGANISATION

La cité de Rocamadour se partage en plusieurs parties : la partie basse avec ses commerces et habitations. Le Grand escalier la relie au sanctuaire. Et enfin, surplombant la cité : le château qui fut édifié par les abbés de Tulle. Il est possible d'y accéder en empruntant le chemin de croix.

 

 

# LE GRAND ESCALIER

La dernière étape qui conduit au sanctuaire, lieu sacré, est d'emprunter cet escalier de pierre. Des millions de pèlerins ont gravi ces marches. Parmi les plus célèbres, nous pouvons citer Henri II d'Angleterre, Blanche de Castille, Louis IX (Saint Louis), saint Dominique ou encore saint Bernard.

 

Assez impressionnant, il l'est encore plus quand nous apprenons que la tradition pour les pèlerins est de le gravir à genoux... Je précise que l'escalier est composé de 223 marches ! 

# LE SANCTUAIRE

 

Dans le Grand escalier, n'oubliez pas de lever les yeux : quelle vue ! Nous apercevons le sanctuaire qui se dresse devant nous, merveilleux ! Prenez le temps d'admirer les nombreux détails taillés dans la pierre.

 

Le sanctuaire est de toute beauté, impressionnant ! Il se compose d'un parvis autour duquel se trouve la basilique Saint-Sauveur, une crypte et sept chapelles dont l'une accueille la célèbre vierge noire de Rocamadour, du XIIe siècle.

# LE CHÂTEAU

L'ascension n'est pas terminée. Poursuivons notre périple vers le haut de la cité afin d'accéder au château. Pour cela, il faut emprunter un chemin de croix.

 

Le château de Rocamadour domine la cité. Ses remparts datent de la fin du XIIIe siècle, début XIVe siècle. Le château avait un rôle défensif : il empêchait d'accéder à la cité du haut de la falaise. Il faisait partie intégrante du système défensif du bourg et du sanctuaire. Touché par les guerres de Religion et la Révolution française, il fut restauré et agrandi au XIXe siècle. Conservant en partie le château du XIVe, on reconstruisit alors le château des évêques en style néogothique.

 

Les remparts interdisaient l'accès au rebord de la falaise. Aujourd'hui, ils sont accessibles au public, moyennant 2€. La vue y est assez impressionnante. On peut notamment y admirer, de haut, le sanctuaire et comprendre son organisation.

MA VISITE DE LA CITÉ

 

La cité de Rocamadour est un lieu incroyable, figé dans le temps, que je visite très régulièrement. Elle est une destination idéale pour une journée ou un weekend ! Il est très facile de s'y rendre : la cité se situe à une trentaine de minutes après la sortie A20 si vous venez du nord. De plus, la route permet de traverser de jolis petits villages : Martel fait par exemple partie des plus beaux villages de France. Non loin de la cité, il y a un grand nombre de sites patrimoniaux à découvrir : le gouffre de Padirac, les châteaux de Castelnau-Bretenoux et de Montal.

 

Lors de votre visite de la cité, vous trouverez de nombreux panneaux explicatifs sur la cité, son histoire et ses éléments phares. C'est assez utile ! Pensez également à passer par l'office de tourisme, située non loin du Grand escalier, afin d'avoir un plan et des informations complémentaires. 

 

Si vous souhaitez accéder aux remparts du château, prévoyez de la monnaie : une pièce de 2€ car la machine n'accepte rien d'autre (l'accès se fait par une sorte de tourniquet). Gros bémol pour l'accès payant ! Le chemin pour accéder au château est assez physique (ça grimpe !!) et il n'y a aucune indication sur le fait que les remparts soient payants. Mais pour 2€, ça vaut le détour : la vue est incroyable ! 

 

Pratique : il y a deux parkings à Rocamadour. Le premier se situe dans la vallée au pied de la cité, il est gratuit, et le second au niveau du château. 

Un ascenseur (payant) a été aménagé pour pouvoir accéder à la cité sans avoir à emprunter les centaines de marches.

 

N'oubliez pas que Rocamadour est un lieu de pèlerinage et que de nombreux fidèles viennent s'y recueillir, soyez respectueux notamment dans le sanctuaire ! 

Enfin, dernier conseil, profitez de votre passage à Rocamadour pour déguster le célèbre fromage de chèvre local, le Rocamadour : un régal ! 

 

Avez-vous aimé cette visite ? Avez déjà visité ce lieu ? N'hésitez pas à partager vos impressions en commentaire ! 

LIENS & INFORMATIONS UTILES

Cité de Rocamadour

46500 Rocamadour

Renseignement : 05 65 33 22 00

 

Office de Tourisme de Rocamadour

Vallée de la Dordogne

Visiter Rocamadour - TripAdvisor

 

Please reload

Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube

© 2015 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

RESTONS CONNECTÉS

 

Tous droits réservés - Mentions légales

    Illustration logo - Alban Guillemois