L'hôtel Biron, un cadre d'exception pour le musée Rodin

November 25, 2018

Encore une bien belle découverte que je m'empresse de partager avec vous : la visite du musée Rodin à Paris. Les collections de l'illustre sculpteur sont exposées dans un cadre unique : l'hôtel Biron, un prestigieux hôtel particulier du XVIIIe siècle. Joyau de l'architecture rocaille parisienne, cet ancien hôtel accueille, sur deux étages, de nombreuses œuvres d'Auguste Rodin, de Camille Claudel ainsi que des peintures, des sculptures et des œuvres antiques issues des collections de Rodin. En plein cœur de Paris, le domaine se compose d'un parc de trois hectares abritant les jardins des sculptures où sont exposées de nombreuses œuvres emblématiques de Rodin comme Le Penseur

CONTEXTE HISTORIQUE

 

Localisation : Paris, Île-de-France (75)

Époque : XVIIIe - XIXe siècles

Personnage emblématique : Auguste Rodin

 

 

# L'HÔTEL PEYRENC DE MORAS

Le musée Rodin, connu sous le nom de l'hôtel Biron, est situé dans l'ancien hôtel Peyrenc de Moras. Le riche financier Abraham Peyrenc de Moras fut à l'origine de la construction de cet hôtel particulier entre 1727 et 1737. C'est l'architecte Jean Aubert qui se charge de la construction, dans le plus pur esprit d'architecture rocaille, à la mode à cette époque. Situé en bordure de l'agglomération parisienne, cet hôtel est à la fois une maison de ville et une maison de plaisance. 

 

 

# L'HÔTEL BIRON

En 1753, Louis-Antoine de Gontaut-Biron, futur maréchal de Biron, achète l'hôtel et lui laisse le nom sous lequel il est encore connu aujourd'hui. Quelques travaux de réaménagement sont alors menés, mais peu de modifications sont apportées à l'aspect extérieur et intérieur du bâtiment. Les travaux portent essentiellement sur les jardins qui comptent (déjà !) parmi les plus beaux et les plus renommés de Paris. Il fait doubler la superficie du parc, creuser un bassin circulaire et réaménage une partie du jardin à la mode anglaise.

 

À partir de 1788, après son décès, de nombreux propriétaires et locataires se succèdent sur le domaine. 

 

 

# LA CRÉATION DU MUSÉE RODIN 

Au début du XXe siècle, dans l'attente d'être vendu, l'hôtel Biron et les autres bâtiments du domaine commencent à accueillir des locataires parmi lesquels de nombreux artistes : Jean Cocteau, Matisse, la danseuse Isadora Duncan, Rodin. C'est grâce au poète Rainer Maria Rilke que Rodin découvre le domaine. En 1908, Rodin loue quatre pièces au rez-de-chaussée pour y installer ses ateliers. Il y découvre un jardin sauvage où il y installe certaines de ses œuvres et une partie de sa collection d'antiques. À partir de 1911, Rodin n'en reste le seul occupant. 

 

En 1911, le domaine est vendu à l'Etat qui s'était engagé à se porter acquéreur de l'hôtel Biron. Tous les occupants quittent les lieux, à l'exception de Rodin qui s'y refuse, et œuvre en faveur de l’achat de la parcelle et des bâtiments par l’Etat en 1911. Le musée Rodin a été créé en 1916 à l'initiative d'Auguste Rodin grâce aux donations consenties, par l'artiste, à l'Etat de ses œuvres et de ses collections ainsi que de ses droits d'auteur. Rodin a également fait don de sa résidence située à Meudon où aujourd'hui se trouve le second musée Rodin. Il ouvre ses portes en 1919. 

 

Je donne à l’Etat toute mon œuvre plâtre, marbre, bronze, pierre, et mes dessins ainsi que la collection d’antiques que j’ai été heureux de réunir pour l’apprentissage et l’éducation des artistes et des travailleurs. Et je demande à l'Etat de garder en l'hôtel Biron qui sera le musée Rodin toutes ces collections, me réservant d'y résider toute ma vie.” 

 

En 1916, une loi est votée à l'Assemblée nationale, portant acceptation des trois donations du sculpteur et confirmant que l'hôtel Biron et son jardin sont entièrement affectés, sous le nom de musée Rodin, à l'exposition des œuvres données par Rodin à l'Etat français.

 

 

 

LE MUSÉE RODIN

 

# L'EXTÉRIEUR / LES JARDINS DES SCULPTURES

Après la visite du musée, une autre découverte nous attend dans le parc. Quel bonheur que de flâner en plein mois d'août dans les jardins, en fleurs, du musée Rodin. Les principales sculptures monumentales de l'artiste, dans leur état définitif, y sont présentées. D'une superficie de trois hectares, il se partage en quatre espaces :

- une roseraie au nord

- un grand parterre et des sous-bois au sud

- une terrasse

- une charmille au fond du jardin avec un espace de repos. 

 

Dans ces jardins, nous pouvons y contempler de nombreuses œuvres emblématiques de Rodin, en bronze, parmi lesquelles Le Monument aux Bourgeois de Calais ou encore Le Penseur. Ne manquez pas également la galerie des marbres qui est consacrée aux multiples réalisations du sculpteur dans ce matériau.

# L'INTÉRIEUR / LES COLLECTIONS

La visite des collections s'organise au rez-de-chaussée et au premier étage de l'hôtel Biron. Le parcours se déploie chronologiquement, débutant par les années de formation de Rodin, sa vie en Belgique et se termine par une salle qui reconstitue une pièce de l'hôtel particulier du temps où Rodin l'habitait.

 

À l'étage, la présentation est organisée par thème sur les monuments, la collection de peintures de Rodin dont Le Père Tanguy de Vincent van Gogh, puis la première exposition personnelle de l'artiste, ses assemblages d'œuvres ainsi que le procédé de l'agrandissement. Une salle du parcours est consacrée à l'entourage de l'artiste et présente notamment la sculpture de Camille Claudel. Enfin L'Homme qui marche, exposé au milieu de sa collection personnelle d'œuvres antiques, précède la dernière salle du parcours consacrée aux œuvres les plus modernes de l'artiste.

MA VISITE DU MUSÉE

 

Encore une fois, la visite du musée Rodin fut une très belle découverte. Depuis le temps que je souhaitais le visiter ! Ma visite a eu lieu en plein été, à l'heure d'ouverture du musée. Ce fut idéal, car il y avait peu de monde. 

 

La prochaine étape est de visite le musée Rodin à Meudon. Il présente, dans un esprit d'atelier, les œuvres en plâtre du sculpteur, une partie de sa collection de sculptures antiques et dévoile la maison où vécut Rodin ainsi que le jardin où il est inhumé. Un complément à la visite du musée Rodin à Paris, qui permet de découvrir une partie plus intime du sculpteur. 

 

Si vous êtes de passage en Val de Loire (ou si vous habitez la région), je vous conseille vivement la visite du château de l'Islette en Indre-et-Loire. Il abrita les amours tumultueux de Rodin et Camille Claudel ! 

 

J'espère que cette nouvelle visite vous a plu. N'hésitez pas à partager vos impressions en commentaires.

À très vite !

INFORMATIONS PRATIQUES

 

Musée Rodin

77 rue de Varenne

75007 Paris

Renseignement : 01 44 18 61 10

 

Accès : Métro : ligne 13, station Varenne / RER : ligne C, station Invalides 

 

Jours d'ouverture & horaires : ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h à 17h45

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

 

Tarifs

• Collections permanentes, jardin des sculptures : Plein tarif 10€ / tarif réduit 7€

• Jardin des sculptures : Plein tarif 4€ / tarif réduit 2€

 

www.musee-rodin.fr

Please reload

Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube

© 2015 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

RESTONS CONNECTÉS

 

Tous droits réservés - Mentions légales

    Illustration logo - Alban Guillemois