La tenture de l'Apocalypse au château d'Angers

November 15, 2016

Un de mes plus beaux souvenirs de visite est sans aucun doute la découverte de la tenture de l'Apocalypse, exposée au château d'Angers. Je suis donc ravie de vous partager ici quelques photos et bribes historiques de ce chef d’œuvre, considéré comme le plus grand ensemble de tapisseries médiévales conservées dans le monde ! Commandée à la fin du XIVe siècle par Louis Ier d'Anjou, cette tenture est exceptionnelle par ses dimensions : 140 mètres de longueur ! Aujourd'hui, il n'en reste que 104 mètres.

 

Que d'émotions durant cette visite ! Je dois avouer que c'est très impressionnant de se retrouver dans cette immense galerie aux lumières tamisées, face à ces tapisseries sur fond bleu. Assez complexe au niveau de sa compréhension, la guide a parfaitement su nous révéler les secrets et détails de cette histoire illustrée.

CONTEXTE HISTORIQUE

 

Localisation : Château d'Angers, Maine-et-Loire (49)

Époque : XIVe siècle

 

 

# UNE COMMANDE EXCEPTIONNELLE

La tenture est une commande exceptionnelle passée en 1373 par Louis Ier d'Anjou, frère du roi Charles V. Le thème de cette tapisserie est l'Apocalypse de saint Jean. Réalisée en sept ans, elle est constituée de six pièces sur une longueur totale de... 140 mètres !

 

Au XIVe siècle, l'art des tapisseries parvient à son apogée avec une explosion des commandes. Mais elles sont utilisées dès l'époque romane, pour des raisons esthétiques et thermiques : elles sont un très bon isolant. Mais pour la tenture de Louis Ier d'Anjou, pièce unique et précieuse, elle est surtout un témoignage du prestige et de l'importance de l'Anjou à ce moment-là.

 

 

# LA TENTURE AU FIL DES SIÈCLES

Louis Ier d'Anjou ne profita pas longtemps de ce "très beau tapis" puisqu'il décède en 1384 : la totalité de l’œuvre est terminée en 1382. Sa merveille est connue de toutes les cours d'Europe. Lors des noces de Louis II (fils du commanditaire) avec Yolande d'Aragon en 1400, la tenture de l'Apocalypse est alors tendue dans la cour de l'archevêché d'Arles. Les textes reflètent l'émerveillement des invités. Un admirateur relatait dans une lettre :

 

« Il n'est homme qui puisse écrire, raconter la valeur, la beauté, la noblesse de ces tissus,

desquels l'hôtel de l'archevêché était décoré tant aval qu'amont. »

 

Après le mariage, la tenture revient à Angers. Placée dans des coffres, on ne la sort que pour de grands évènements  comme pour la venue du roi Louis XI à Angers. En 1480, la tenture est léguée à la cathédrale d'Angers par le roi René, dernier duc d'Anjou, où elle y est exposée pour les fêtes liturgiques. Mais sa taille, immense, la handicape : son démantèlement commence.

 

Au XVIIIe siècle, ses expositions publiques se raréfient. Son maniement est malcommode et on la raccourcit pour la faire tenir sur les murs. Les chanoines vont même se plaindre qu'elle étouffe les voix. Jugée démodée, elle subit de graves mutilations. Malmenée, découpée, elle a divers usages : elle sert à penser les chevaux, à boucher des trous, et même à essuyer les pieds !!

 

Au milieu du XIXe siècle, on redécouvre la tenture et sa véritable valeur est reconnue. Elle est restaurée avec les moyens de l'époque... On la fait laver dans l'eau de la Maine ! Les pigments naturels n'ont pas survécu. En 1902, elle est classée monument historique et avec la loi de séparation de l'Église et de l'État de 1905, elle retourne au château d'Angers en 1954. Mais elle n'est pas exposée dans son intégralité puisque aucune salle ne peut la recevoir.

 

Malgré son retour à sa place initiale, les mésaventures continuent. Exposée en pleine lumière, elle se décolore et les bordures s'effritent et s'effilochent. On décide alors de bâtir une galerie sur-mesure afin de suspendre la tenture en entier. Quelques décennies plus tard, en 1996, la galerie est entièrement réaménagée et la muséographie reprise.

LA TENTURE

 

# SENS DE LA LECTURE

Entièrement tissée en laine, elle était, à l'origine, constituée d'un ensemble de six tapisseries/pièces de 6 mètres de haut et de 23 mètres de long. Chaque pièce débute par un grand personnage qui introduit le spectateur à la lecture allégorique de saint Jean. Il est suivi de deux registres de sept scènes répartis en deux niveaux : une bande de ciel et une bande de terre.

 

# L'APOCALYPSE

Le thème de la tenture est l'Apocalypse. Elle met en avant le combat entre le bien et le mal, la lutte dont l'humanité est l'enjeu entre Dieu et le diable. Cette lutte se termine par la victoire du Christ et de son Église dans la Jérusalem céleste.

 

Pour la visite de la tenture, je vous conseille d'opter pour la visite guidée :  départ à 11h15 et 15h30, pour une durée d'1h15.

 

Vous trouverez ci-dessous un avant-goût de la tenture : voici quelques détails de scènes que nous trouvons dans les six pièces de la tenture.

 

 

PREMIÈRE PIÈCE

Le cheval livide et la mort

 Le Christ au glaive / Le vainqueur au cheval blanc

DEUXIÈME PIÈCE

 Les sept trompettes

Les anges de l'Euphrate / Les myriades de cavaliers

TROISIÈME PIÈCE

Saint-Michel combat le dragon

La Bête de la mer / L'adoration de la Bête

QUATRIÈME PIÈCE

L'adoration de l'image de la Bête

 L'agneau sur la montagne de Sion

La vendange des réprouvés  / La cuve déborde

CINQUIÈME PIÈCE

Le premier flacon versé sur la terre

Le septième flacon versé dans l'air

La chute de Babylone envahie par les démons / La grande prostituée sur les eaux

SIXIÈME PIÈCE

Satan assiège la ville

La Jérusalem nouvelle

 INFORMATIONS PRATIQUES

 

Château d'Angers

2, promenade du Bout du Monde 49100 Angers

Renseignement : 02 41 86 48 77

 

Jours et horaires d'ouverture : Ouvert tous les jours sauf le 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et 25 décembre

• du 2 janvier au 30 avril : 10h - 17h30

• du 2 mai au 4 septembre : 9h30 - 18h30

• du 5 septembre au 31 décembre : 10h - 17h30

Dernier accès 45 min avant la fermeture

 

Tarifs : plein tarif 9€ / tarif réduit 7€ / gratuit pour les moins de 26 ans.

 

Château d'Angers

Office de Tourisme d'Angers & sa région

TripAdvisor

Please reload

Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Pinterest - White Circle
  • YouTube

© 2015 by The Artifact. Proudly created with Wix.com

RESTONS CONNECTÉS

 

Tous droits réservés - Mentions légales

    Illustration logo - Alban Guillemois